L’entonnoir de conversion : convertir plus et mieux

L’entonnoir de conversion : convertir plus et mieux

Le marketing, c’est de la séduction. Avez-vous déjà vu un homme entrer dans un bar, demander la première femme qu’il croise en mariage et celle-ci dire oui avec enthousiasme? Non? Et bien, le marketing c’est la même chose : il faut bâtir une relation avec les gens pour qu’ils aient envie de devenir client. On achète à des entreprises qu’on connait et en lesquelles on a confiance.

Pour bâtir cette relation, votre meilleur outil sera l’entonnoir de conversion. L’idée est simple : il faut analyser le parcours d’un client potentiel et déterminer d’où proviennent les fuites. Celles-ci peuvent provenir dans trois étapes principales : la notoriété, la considération ou la conversion.

Créez votre entonnoir

Cette analyse vise donc à identifier les fuites les plus importantes et les colmater avec l’action appropriée. Un peu comme un seau d’eau dans lequel vous versez vos efforts et votre argent, mais qui a des fuites. Vous serez d’accord, c’est plus intéressant de convertir 10 personnes avec 100$ qu’avec 1000$. 

« Mon objectif? Vendre plus! »

Bon ok, toutes les entreprises doivent vendre. Mais est-ce toujours le meilleur objectif pour votre marketing? Pas si sûr que ça. Et si vendre plus passait par ne pas essayer de vendre? Avec votre analyse de l’entonnoir de conversion, vous saurez à des questions telles :

  • Est-ce que ma clientèle cible sait que mon entreprise existe?
  • Sait-elle ce qui différencie mon produit de ceux des compétiteurs?
  • A-t-elle tous les outils en main pour faire le bon choix?
  • Est-ce que mes moyens de convertir (e-commerce, accès physiques, etc.) sont adaptés

Vous aurez des réponses du genre « mes clients me connaissent bien et savent où me trouver, mais sont incapables de faire la différence entre mon produit et celui de mon compétiteur le plus proche ». BAM! Vous savez maintenant quoi dire dans votre prochaine publicité et ce n’est pas « Achetez mon produit », mais plutôt « Apprenez en plus sur ses bénéfices ».